Un médicament pour remplacer le sport ?

Deux équipes de chercheurs danois et australiens travaillent sur une pilule miracle capable de reproduire les bienfaits d’une séance de sport sur notre organisme.

0
1155
Un médicament pour remplacer le sport ? ©ShutterStock

Ce n’est pas une blague, ni de la science-fiction. Les séances de torture dans une salle de sport ou les dizaines de kilomètres courus chaque semaine pourraient devenir dans un avenir proche de l’histoire histoire. Du sport sans effort ! Ce projet, aussi farfelu qu’il n’y paraît, est pourtant très sérieux. Deux équipes de scientifiques danoises et Australiennes travaillent sur une pilule qui serait capable de reproduire les bienfaits d’une séance de sport sur l’organisme. Les résultats de leurs travaux ont été publiés dans le journal Cell Metabolism.

Dans un premier temps, les chercheurs ont pu inventorier en trois ans près de 1 000 effets de l’exercice sur nos muscles squelettiques. « Nous avons réalisé un schéma des effets de l’exercice physique qui pose les fondations pour de futurs traitements », a expliqué au site Quartz, le Dr Nolan Hoffman, un des auteurs de l’étude et chercheur de la School of Molecular Bioscience, à l’université de Sydney. « Nous savons depuis longtemps qu’il existe beaucoup de signaux provoqués par l’exercice, mais nous étions les premiers à les cartographier et nous connaissons désormais toute leur complexité. »

Vers un traitement pour les obèses et les diabétiques ?

Pour parvenir à ces résultats, les scientifiques ont effectué une biopsie musculaire sur quatre hommes en bonne santé. Ces derniers ont été ensuite soumis à une séance intensive de dix minutes de vélo d’appartement. Puis, un nouveau prélèvement a été réalisé juste après l’effort. Les deux biopsies ont été enfin comparées par les chercheurs.

Selon Quartz, vu le nombre considérable des effets répertoriés, les chercheurs « devront identifier les changements métaboliques les plus importants avant de pouvoir commencer à créer un médicament ». Lorsqu’il sera mis au point, cette pilule pourrait constituer une avancée majeure, notamment pour les personnes âgées ou souffrant d’obésité, de diabète et de maladies cardiovasculaires.

Ce médicament miracle n’est toutefois pas pour tout de suite. Il faudra attendre au moins 10 ans pour voir apparâitre cette pilule qui reproduit les effets du sport.

Lire aussi : Sport : Bougez sans vous faire mal !

Marine Vautrin