Un moteur qui roule avec de la graisse de canard

Sur le mythique circuit de Nogaro, des étudiants ont réussi à faire rouler un véhicule avec de la graisse de canard.

0
2409
un moteur qui roule avec de la graisse de canard ©ThinkStock

Des étudiants en BTS ont fait rouler, ce jeudi sur le circuit de Nogaro dans le Gers, pour le challenge Educ Eco, un prototype hybride fonctionnant à l’énergie électrique, au gazole et … à la graisse de canard. Baptisé MirS3D du nom leur Cité scolaire Mirepoix en Ariège, du bureau d’études nantais auquel ils sont associés, S3D.

Le concours Educ Eco

Le challenge Educ Eco mettait en compétition 90 participants, des engins de France et de l’étranger, sur le circuit de Nogaro. Lancée après le départ du Shell Eco, cette compétition permet à des étudiants qui ont travaillé pendant des mois avec leurs enseignants pour mettre au point des engins les moins gourmands possibles en énergie de les faire s’affronter. Mais c’est aussi une manière d’ « accompagner les équipes d’élèves et d’étudiants vers des projets concrets qui participent à la réflexion sur le développement durable et sur l’éco-conception, notamment s’agissant des transports urbains » soulignent Jean-Paul Chassaing, président de l’association organisatrice et son vice-président Philippe Dollin.

MirS3D avait été réalisé en partenariat avec une société spécialisée dans la valorisation énergétique des déchets organiques. Mais sur le circuit de Nogaro, l’engin ariégeois était plutôt en démonstration qu’en compétition, a expliqué Jean-François Callizo, chef de travaux qui a dirigé depuis septembre 18 jeunes de première année de BTS mécanique, électrique et microtechnique de la cité scolaire de Mirepoix autour de ce projet.

Un moteur qui utilise de la graisse de canard

MirS3D était composé d’un moteur diesel utilisant 35% ou 40% de gazole, 65% ou 60% de graisse de canard selon les réglages qui alimente une génératrice électrique qui à son tour charge les batteries propulsant le véhicule. Ce n’est pas l’utilisation de la graisse animal, la nouveauté puisque cette technologie existait déjà. Mais c’était la première qu’on utilisait de la graisse de canard, ou plutôt la graisse de confit de canard. Petit clin d’œil à la région du circuit … le Gers, pays de la volaille.

Le record de la plus faible consommation (3 410 km/litre) sur cette piste, a été établi, au carburant sans plomb SP 95 par le Micro-Joule du lycée La Joliverie de Nantes.

Maëla Priolet