Une neuvième planète dans notre système solaire ?

Des scientifiques américains auraient découvert au fin fond de notre système solaire une neuvième planète, bien plus grosse que la Terre.

0
1198
Une neuvième planète dans notre système solaire ? ©CALTECH/R.HURT (IPAC)

Et si notre système solaire était à nouveau composé de neuf planètes ? Car après l’éviction de Pluton, classée comme planète naine, on n’en comptait plus que huit. Deux astronomes américains, Konstantin Batygin et Mike Brown, affirment avoir découvert une neuvième planète. Leurs travaux ont été publiés, mercredi 20 janvier, dans l’Astronomical Journal.

Une masse 10 fois supérieure à celle de la Terre

Cette nouvelle planète, baptisée pour le moment « Neuvième planète », serait située sur une orbite vingt fois plus éloignée que celle de Neptune, qui évolue autour du soleil à une distance moyenne de 4,5 milliards de kilomètres. Mais le plus fascinant, c’est qu’elle aurait une masse 10 fois supérieure à celle de notre bonne vieille planète. Elle effectuerait également une orbite complète autour du soleil entre 10 000 et 20 000 ans.

Pas encore observée

Toutefois, cette découverte reste à confirmer car pour le moment les scientifiques ne disposent que de quelques indices obtenus grâce à des modèles mathématiques et des simulations par ordinateur. Cette « neuvième planète » n’a pas encore été directement observée. Ils ont remarqué au fin fond de notre système solaire que l’orbite de plusieurs astéroïdes serait perturbée, signe d’une présence d’une grosse masse qui pourrait être une planète. D’autres recherches seront donc nécessaires pour la découvrir réellement avec de puissants télescopes. Une tâche compliquée puisqu’elle est située très loin et qu’elle brille peu. Mais l’objet pourrait être détecté d’ici cinq ans. 

« Il n’y a eu jusqu’à présent que deux planètes découvertes dans notre système solaire depuis l’antiquité et ce serait dans ce cas la troisième, a commenté Mike Brown. Il y a encore une grande partie de notre système solaire qui reste à découvrir, et c’est très exaltant. »

Lire aussi :

Quand la Nasa voit le chat d’Alice au pays des merveilles dans l’espace

– La première fleur de l’espace a éclos

Marine Vautrin