Uniforme à l’école : faut-il être pour son retour

Le sujet revient régulièrement dans le débats et discussions entourant la vie scolaire : faut-il revenir aux uniformes dans les établissements ? Pour plus d’égalité. Moins de jalousies. Pour ne pas se distinguer par son avoir mais bien par son être. Avoir la dernière paire de Nike ou le nouveau Abercrombie et Fitch n’est pas tout. Réponse à tout a posé la question à Stéphane Clerget Pédopsychiatre.

0
4431

Quels problèmes ce retour pourrait-il régler ?

Il diminuerait la pression sur l’identité apparente. Celle qui s’exerce sur l’enfant à ses dépens et sur les relations parents-enfant. Le marketing vestimentaire pousse les enfants à chercher à se faire aimer pour leur apparence au détriment d’autres qualités.

 

En quoi masquer les différences serait une solution ?

Le marketing vestimentaire efface, lui, l’individualité. Or nous vivons dans une société individualiste, et l’uniforme, avec les codes qu’il véhicule, pourrait du coup renforcer le collectif, l’esprit de groupe et la cohésion.

 

N’est-ce pas rétrograde, typique des périodes de crise ?

Pourquoi s’adapter à un problème nouveau (le marketing des marques ciblant les enfants) avec une solution du passé serait-il un problème ? L’uniforme, qui pare aussi aux jugements de valeur, devrait d’ailleurs être étendu au corps enseignant.

 

Et vous que pensez-vous du retour des uniformes à l’école ? Laissez-nous vos commentaires.

La Rédaction