Vélo : Quelles sont les aides auxquelles vous avez droit ?

0
143
Aides pour acheter vélo
En Ile-de-France, depuis le 20 février 2020, vous pouvez solliciter la nouvelle aide à l’achat d’un vélo électrique d’Île-de-France Mobilités, à condition de l’avoir acheté neuf, et après le 1er décembre 2019.

 

 La crise sanitaire a renforcé l’usage du vélo. Pour éviter les transports en commun, vous êtes nombreux à choisir la petite reine. Pour vous y inciter des aides financières ont vu le jour. 

 50€ Pour réparer votre vieux biclou

Avec l’aide Coup de pouce Vélo, le gouvernement propose un chèque de 50 € pour remettre votre vélo en état. Ce montant suffit à couvrir des petites réparations, comme le changement de chambre à air et la remise en état des freins.

Pour en bénéficier rendez-vous sur le site www.coupdepoucevelo.fr. Indiquez vos coordonnées ainsi que la référence (numéro de lot ou numéro de série) ou au moins la marque de votre vélo. Vous recevrez un e-mail de confirmation, il vous suffira ensuite de vous rendre chez un réparateur affilié avec une pièce d’identité. Le réparateur les déduira directement de votre facture et se fera rembourser par la suite. La TVA reste, en revanche, à votre charge.

Vous avez jusqu’au 30 décembre 2020 pour profiter du coup de pouce de l’État. L’opération est limitée à une seule prise en charge par vélo, mais vous pouvez faire réparer plusieurs vélos. Le forfait ne prend pas en charge les réparations cosmétiques (peinture par exemple) et les équipements sportifs (pose d’un porte-bidon ou d’un compteur).

 De 200 à 600 € pour l’achat d’un vélo électrique 

Plus pratique et plus rapide, le vélo à assistance électrique permet de faire du vélo sans effort. Grâce à son moteur les côtes ne sont plus un obstacle. L’Etat et les collectivités locales proposent des aides intéressantes.

 

Les aides locales

De nombreuses municipalités en France encouragent l’achat d’un vélo électrique et accordent des subventions aux particuliers qui s’équipent. Leur montant et les conditions d’attribution varient selon les villes. Ces aides dépassent parfois les 200€ alloués par l’État, comme à Marseille où cette subvention est plafonnée à 400€. La région Ile-de-France propose depuis février 2020 une aide supplémentaire de 500€, cumulable avec l’aide des municipalités. A Bordeaux (33) l’aide est de 100€ pour les personnes dont le quotient familial est inférieur à 1 200 €.  subventionvelo@bordeaux-metropole.fr.

A Caen (14), la subvention est de 250€ à condition d’ être domicilié à Caen et elle est calculée selon les revenus. https://caen.fr/formulaire/demande-daide-lachat-dun-velo

A Rouen (76), l’aide à l’achat d’un vélo électrique  est de 30 % du montant
toutes taxes comprises dans la limite de 300€. https://www.metropole-rouen-normandie.fr/demande-d-aide-a-l-acquisition-de-velo-specifique#no-back

A Blois (41), la subvention est de 25% du prix dans un plafond de 400€ à condition d’acheter son vélo dans l’un des 12 distributeurs agréés ayant signé une convention avec Agglopolys. La demande est à déposer r à Agglopolys – Service développement durable www.agglopolys.fr/2988-inscription-pour-l-aide-a-l-achat-d-un-velo-electrique.htm

En Ile-de-France, depuis le 20 février 2020, vous pouvez solliciter la nouvelle aide à l’achat d’un vélo électrique d’Île-de-France Mobilités, à condition de l’avoir acheté neuf, et après le 1er décembre 2019.La prime peut représenter jusqu’à la moitié du prix du vélo, avec un plafond à 500 € pour un modèle classique, 600 € pour un vélo électrique cargo. Les autres aides éventuellement obtenues de la ville ou du département de résidence comptent dans le calcul. Il faut les demander avant de solliciter la subvention francilienne et les retrancher du total.

Par exemple, pour un vélo électrique simple acheté 2 400 € à Paris, la ville versera 400 € (le maximum à Paris), le complément Île-de-France sera donc limité à 100 €.

Une fois l’aide touchée, le vélo subventionné ne doit pas être revendu avant 3 ans.

 

Un bonus de l’Etat pour les personnes aux revenus modestes

L’État accorde à certains contribuables une aide complémentaire à celle des collectivités locales pour l’acquisition d’un vélo électrique neuf n’utilisant pas de batterie au plomb.

Cette aide est réservée aux seules personnes physiques non redevables de l’impôt sur le revenu, majeures et domiciliées en France. Il faut résider dans une collectivité ayant instauré une aide similaire. Le cumul des deux aides est égal au maximum au plus faible des 2 montants suivants: 200€ ou 20% du coût d’acquisition TTC du vélo.

La demande d’aide doit être formulée au plus tard dans les six mois suivant la date de facturations via un formulaire disponible sur site de l’Agence de Services et de paiement (ASP) : https://www.asp-public.fr/decret-ndeg2017-1851-du-29-decembre-2017

source : service public

par Carole Caillaud