VIDÉO – Chairless Chair : s’asseoir… sans chaise

La société suisse Noonee a mis au point Chairless Chair, un dispositif permettant de s'asseoir sans avoir besoin d'une chaise. Spécialement conçu pour les ouvriers travaillant à la chaîne, l'outil permettrait d'augmenter la productivité.

0
2751
Le concepteur assure que la Chairless Chair permet d'améliorer la productivité des travailleurs, notamment dans les usines, où ils sont souvent debout. - crédit : Noonee ETH Zürich (capture d'écran) ©DR

Que ce soit dans le métro, à un concert, ou, pour certains, au travail, tenir en position debout peut être pénible, voire épuisant. Des ingénieurs ont trouvé la solution : la Chairless Chair (comprendre « chaise sans chaise »). Créée par la start-up suisse Noonee, elle se positionne à l’arrière des jambes et permet à son détenteur de s’asseoir dans le vide et sans effort.

La Chairless Chair fonctionne pendant huit heures

Le dispositif prend la forme de deux grandes tiges. Une fois équipé, le propriétaire peut marcher et courir normalement. Lorsqu’il veut faire une pause et s’asseoir, il lui suffit de se mettre dans la position qu’il souhaite puis de verrouiller la chaise. Grâce à un amortisseur, l’outil supporte sans souci le poids de la personne.

Pour l’instant, seul un prototype a été développé. Une fois commercialisé, l’objet devrait peser environ deux kilos et pourra fonctionner pendant au moins huit heures.

Chairless Chair : un outil conçu pour les employés d’usine

Keith Gunura, le PDG de Noonee, a commencé à concevoir le gadget en 2009, lorsqu’il était étudiant à l’École polytechnique de Zurich. « L’idée vient du souhait de pouvoir s’asseoir n’importe où et n’importe quand, et ce depuis que j’ai travaillé dans une usine d’emballage à 17 ans », raconte-t-il à CNN. « Rester debout des heures provoque beaucoup de douleurs au niveau des membres inférieurs. Les travailleurs n’ont pas beaucoup de pauses et les chaises sont rarement fournies parce qu’elles prennent trop de place. »

Le concepteur assure que la Chairless Chair permet d’améliorer la productivité des travailleurs, notamment dans les usines, où ils sont souvent debout. Grâce à cet outil, le risque de problèmes musculaires serait réduit et les employés plus efficaces.

Une première phase de test sera lancée en septembre dans une usine BMW en Allemagne. Une deuxième devrait programmée un peu plus tard dans l’année au sein d’une usine Audi.

Voir aussi :

Une main à sept doigts, ça sert à quoi ? (vidéo)

Rex, l’homme bionique présenté à Londres (vidéo)

Présentation de la Chairless Chair :


© Noonee ETH Zürich

Damien Rigat