VIDEO – Entre l’âne et le zèbre, voici Khumba le « zonkey »

Le zonkey, ou zébrâne en français, est un croisement très rare entre un zèbre et un âne. Le dernier-né de cette espèce s’appelle Khumba et a vu le jour dans un zoo du Mexique. Disney s’intéresse déjà à lui.

0
4743
Khumba le zonkey se caractérise par des pattes rayées comme un zèbre et un haut du corps proche de celui de l’âne ©Capture d'écran / Youtube

Il s’appelle Khumba et c’est la vedette du zoo de Reynosa dans le nord du Mexique. Né le 21 avril dernier, l’animal est un zonkey. Si vous ne connaissez pas cette espace, aucune honte à avoir car celle-ci est très rare. Elle relève même pratiquement d’une anomalie génétique. En effet, la mère de Khumba est un zèbre tandis que son père est un âne.

Le mot zonkey vient de la contraction des mots anglais « zebra » (zèbre) et « donkey » (âne). Dans la langue française, l’usage du mot « zébrâne » est permis.

Le nouveau-né se caractérise ainsi par des pattes rayées comme un zèbre et un haut du corps proche de celui de l’âne. Un animal hybride que nous n’avons pas l’habitude de voir car les chromosomes du zèbre et de l’âne ne sont en théorie pas compatibles. Les zonkeys sont quant à eux très souvent stériles et ne peuvent ainsi pas se reproduire entre eux. Cela ne l’empêche pas de bien se porter. Il pesait d’ailleurs 26 kilos à la naissance pour 70 centimètres.

Khumba en concurrence avec Ippo, un zonkey italien

Khumba est certes très rare mais a déjà de la concurrence. En juillet dernier, un autre zébrâne avait vu le jour en Europe dans une réserve animalière de Florence en Italie. Baptisé Ippo, il était quant à lui le fruit d’une union entre un père zèbre qui avait quitté son enclos et une ânesse. Nous vous parlions de cette histoire ici.

L’étrange animal n’attire pas que la curiosité des visiteurs du zoo puisque les studios Disney s’y intéressent de près. Bientôt les aventures d’un zonkey sur grand écran ? Affaire à suivre.

Une vidéo de présentation de Khumba, le zébrâne du zoo de Reynosa (en anglais) :

Adrien Guiset