VIDEO – Un passager filme le crash de son propre avion

Un passager du Boeing qui s'est écrasé le 22 juillet dernier sur le tarmac de l'aéroport de La Guardia (New York) a filmé le crash depuis son hublot. L'accident avait fait état de dix blessés légers.

0
2564
Le crash d'un Boeing à l'aéroport de La Guardia avait fait 10 blessés ©DR

Phobiques de l’avion s’abstenir ! Pour les autres, voici une vidéo impressionnante qui a surgi sur Youtube il y a quelques jours. Depuis le hublot d’un avion de ligne, un passager a filmé l’atterrissage de l’appareil dans lequel il se trouvait. Problème : au moment où les roues touchent le sol, c’est le crash. Le chaos, la panique, puis le silence pesant des voyageurs… rien n’a échappé à l’objectif du passager.

En réalité, cette vidéo a été tournée le 22 juillet dernier à l’aéroport new-yorkais de La Guardia (Etats-Unis). Ce jour-là, le train avant d’un Boeing de la compagnie Southwest s’est affaissé à l’atterrissage. Selon des témoins, l’avant de l’appareil a heurté le tarmac avant de perdre ses roues. Parmi les 150 voyageurs, « dix personnes ont été blessées. Quatre d’entre elles ont été soignées sur place et six autres hospitalisées », avait rapporté un porte-parole de la compagnie au New York Times. L’aéroport de La Guardia avait été fermé temporairement après l’incident. D’après l’enquête, le Boeing aurait été victime d’un dysfonctionnement de ses freins.

> Lire aussi : J’ai testé : soigner ma phobie de l’avion en une journée chrono

L’arrière des avions plus épargné

Fin 2012, le faux crash d’un avion dans le désert mexicain de Sonora avait également été filmé. A l’époque, plusieurs chaînes de télévision avaient souhaité réaliser un crash test géant en envoyant des mannequins de plastique dans un appareil destiné à s’écraser en plein vol. Et tout comme pour le Boeing de Southwest, c’est l’avant de l’avion test qui avait subi le plus de dégâts matériels. C’est également là que l’on dénombrait le moins de faux passagers vivants à l’issue de l’accident.

Vidéo embarquée du crash d’un Boeing à New York, le 22 juillet 2013 :

 

Mathilde Bourge