Voiture : une alarme pour ne plus oublier son enfant

Un père de famille originaire de Belgique a conçu une alarme permettant de ne pas oublier son enfant dans la voiture, notamment en cas de fortes chaleurs. Son nom : Gabriel.

0
1816
Gabriel - Aucune date de lancement n’a été communiquée pour le moment. - crédit photo : Fuse ©ThinkStock

Kenny Devlieger, un père de famille belge, a inventé un système d’alarme pour ne plus oublier son enfant dans la voiture. Il s’est penché sur ce projet après avoir été particulièrement touché par le décès d’un garçon, oublié toute une journée par l’un de ses parents dans un véhicule. Baptisé « Gabriel » (en référence à l’archange cité dans La Bible), son produit a été présenté à l’occasion d’un concours organisé par le constructeur allemand Opel et l’agence de publicité LDV United.

Un signal envoyé au conducteur si l’enfant est encore à l’intérieur

Gabriel se présente sous la forme d’un tapis, placé sous le siège auto de l’enfant et connecté au porte-clés du conducteur. Si le bambin est encore assis lorsque le moteur est à l’arrêt, un premier signal est envoyé au parent. Le tapis est doté de capteurs de chaleur, permettant de mesurer la température du siège. Ainsi, lorsque le thermomètre dépasse les 28 degrés, un deuxième signal, plus fort que le premier, retentit pour que le conducteur prenne conscience de l’urgence de la situation. Opel pourrait proposer ce système d’alarme en option sur certains de ses modèles, indique le quotidien De Morgen.

> Lire aussi : Huit parents sur dix ont un comportement à risque au volant

Au départ, Kenny Devlieger avait imaginé un dispositif (Safety Air) capable de rafraîchir automatiquement l’intérieur d’une voiture en cas de températures élevées. Opel avait rejeté son idée, jugée irréalisable car la climatisation ne peut fonctionner correctement que lorsque le moteur tourne. Concernant Gabriel, aucune date de lancement n’a été communiquée pour le moment. Seule information : l’inventeur devrait tester son prototype en avant-première sur son propre véhicule.

> Lire aussi : L’habitacle des véhicules plus pollué que l’air extérieur ?

Damien Rigat