« Zadiste » et « captcha » débarquent chez Le Petit Robert

Bitcoin, zadiste, captcha et quelques autres nouveaux mots font leur apparition dans le Petit Robert 2016, en vente à partir de cette semaine. Zoom sur ces termes de plus en plus usités et leur réelle signification.

0
1604
« Bitcoin », « big data »... De nombreux anglicismes font leur entrée dans Le Petit Robert cette année. - crédit photo : Yeko Photo Studio ©ShutterStock

Petite leçon de vocabulaire. Savez-vous ce qu’est un gyropode ? Et le bitcoin ? Non ? Pas d’inquiétude, un dictionnaire pourra désormais vous répondre. Les deux énergumènes ainsi qu’une jolie centaine de nouveaux mots font leur entrée dans Le Petit Robert, dont l’édition 2016 sera disponible à partir du 21 mai*. Plus de six cents termes étaient candidats. Le vote des linguistes a finalement éliminé plus de quatre cents prétendants. Afin de vous mettre en douceur à la page, nous vous présentons quelques-uns des grands gagnants. Un conseil : ne vous fiez pas à votre première impression

1. Qu’est-ce qu’un zadiste ?

Définition supposée : fan extrémiste de la chanteuse Zaz.

La vraie définition : « militant qui occupe une ZAD (zone à défendre) pour s’opposer à un projet d’aménagement qui porterait préjudice à l’environnement ». Le terme a notamment été employé pour désigner les militants écologistes mobilisés contre le projet d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes, en Loire-Atlantique, mais aussi tous ceux qui sont engagés contre la construction du barrage de Sivens, dans le Tarn.

Un peu plus haut dans le dictionnaire, les adeptes des sujets écolos pourront également découvrir la signification de « climatosceptique » (qui « met en doute les théories les plus répandues concernant le réchauffement climatique »).

2. Qu’est-ce qu’un gyropode ?

Définition supposée : cousin préhistorique des gastéropodes doté d’un faisceau lumineux sur le sommet de la tête.

La vraie définition : « véhicule électrique monoplace constitué d’une plate-forme sur deux roues que le conducteur, débout, manœuvre à l’aide d’un guidon ». En matière de transports écologiques, les mots « covoiturer » et « écoconduite » sont eux aussi désormais répertoriés par Le Petit Robert.

3. Qu’est-ce qu’un captcha ?

Définition supposée : piège pour capturer des chats.

La vraie définition : « test requis pour accéder à certains services sur Internet, qui consiste à saisir une courte séquence visible sur une image, afin de différencier les utilisateurs humains d’éventuels robots malveillants ». Mauvais timing, Google envisagerait de mettre un terme à ces petits messages bien souvent illisibles.

4. Qu’est-ce que le bitcoin ?

Définition supposée : « un check point anglais », propose un jeune homme au micro de France 2.

La vraie définition : « unité monétaire en usage sur Internet, indépendante des réseaux bancaires ». Une monnaie numérique en somme.

5. Qu’est ce que le big data ?

Définition supposée : événement très attendu, anglicisme de « jour J ». « This is the big data ».

La vrai définition : « l’ensemble des données générées par les nouvelles technologies », soit toutes ces informations recueillies via nos ordinateurs, nos smartphones et autres terminaux permettant notamment aux annonceurs de mieux cibler leurs publicités. Le Journal officiel de la République française (JORF) conseille, lui, de dire plutôt « mégadonnées ».

« Yuzu » et « prendre cher » entrent eux aussi dans Le Petit Robert

Parmi ces nouvelles recrues 2016, on retrouve aussi « yuzu » (agrume asiatique), « cari » (plat créole) mais aussi « entomophagie », un terme désignant le « fait de se nourrir d’insectes » – pratique de plus en plus courante. Quelques expressions familières font également leur apparition dans le prestigieux dictionnaire. Parmi elles : « prendre cher » ; « tendu comme un string » et « partir en cacahuètes ».

Du côté des noms propres, la maire de Paris Anne Hidalgo rejoint les pages du Petit Robert aux côtés du caricaturiste Charb, assassiné en janvier lors des attentats perpétrés contre la revue Charlie Hebdo.

* Le Petit Robert de la langue française édition 2016, 59 euros – 64,90 euros en version bimédia.

Lire aussi :

« Parlez-vous keuf ? », le dictionnaire du jargon policier

Mariage pour tous : les dictionnaires revoient leur définition

Cécile David